Techniques autorisées / interdites

Touches

La zone de touche autorisée comprend :

la tête
le cou
les épaules
le tronc
les bras
les mains
les hanches
les jambes

La zone de touche interdite comprend :

la nuque
la gorge (sauf au sabre, avec gorgerin obligatoire)
l’aine
les chevilles
les pieds

La touche est valide…

… si la frappe est franche, accompagnée d’un mouvement de bras ou de l’inertie du corps, avec le tiers supérieur de l’épée ou son milieu (le faible de l’épée).

La touche ne compte pas…

… si elle a été déviée par un mouvement défensif du combattant (action du bouclier ou de l’épée).

Mais si l’action défensive n’a visiblement pas été suffisante pour protéger le combattant du coup, alors la touche est comptée.

Une touche valide rapporte un point

Dans les catégories « épée une main », « épée / bocle », « deux épées », « épée deux mains ».

En « épée / bouclier » une touche valide dans la tête ou le buste de l’adversaire rapporte deux points.

En « sabre » et « sabre / bocle » un coup d’estoc dans le tête ou le buste rapporte trois points, deux dans le reste du corps. Un coup de taille rapporte deux points. Un coup dans la main (qu’il soit de taille ou d’estoc) rapporte un point).

 

Techniques de combat

Les techniques de combat autorisées sont :

  • frapper avec le simulateur offensif dans la zone de touche valide de l’adversaire,
  • se protéger avec son simulateur défensif ou offensif,
  • appuyer sur son adversaire avec le plat de son simulateur défensif ou son épaule,
  • frapper avec le plat de son simulateur défensif,
  • écarter l’épée, le bouclier ou le bras de son adversaire avec le plat ou le bord de son bouclier,
  • écarter le boulier ou le bras de son adversaire avec son propre bras,
  • attaquer avec le bord de son bouclier le bras armé de son adversaire,
  • crocheter le bouclier adverse avec son propre bouclier,
  • contrôler le bouclier adverse avec son propre bouclier.

Les techniques de combat interdites sont :

  • toucher en estoc (sauf combats au sabre, avec gorgerin obligatoire),
  • attaquer une zone de touche interdite,
  • frapper alors que l’adversaire chute ou se relève,
  • frapper alors que l’adversaire a perdu son arme,
  • attaquer après que l’arbitre ait signifié la fin du combat,
  • frapper avec le bord du bouclier,
  • frapper par un coup de tête,
  • frapper par un coup de genoux ou coup de coude (sauf certaines disciplines),
  • prises et projection de l’adversaire,
  • attraper une partie du corps de l’adversaire ou de son équipement à la main.

 

Victoires

La victoire du combat est attribuée :

En catégorie « épée / bouclier » et « sabre / bocle » : au premier combattant atteignant 10 points ou celui qui en a marqué le plus dans le temps imparti (1 minute ou 1 minute 30). Une touche dans la tête ou le tronc rapporte 2 points, 1 point dans le reste du corps.

En catégorie « épée une main », « épée / bocle », « épée deux mains », « triathlon » : au combattant ayant remporté le plus de manche. Les matchs ne peuvent pas être nuls. Toute touche rapporte 1 point.
Si jamais une égalité est constatée, l’arbitre décide d’attribuer la victoire au premier des deux combattants qui aura réalisé une touche valide non contrée (c’est-à-dire sans contre-attaque immédiate de l’adversaire).

Au combattant dont l’adversaire abandonne avant le début du combat, ou ne peut pas se présenter équipé et prêt à combattre à la demande de l’arbitre. Dans ce cas, la victoire est accordée sur le score de 5-0 pour toutes catégories.

Si un combattant subi une faute de son adversaire l’empêchant de poursuivre le combat, voire le tournoi (dans le cas d’une blessure par exemple), et que ce même adversaire se retrouve exclut du tournoi à un moment à cause de fautes répétées, c’est le combattant ayant dû abandonner qui se voit attribuer la victoire de son combat.

Un « point de pénalité » est attribué :

Quand le combattant sort avec ses deux appuis de la zone de combat,
En cas de chute ou de touche du sol avec un troisième point d’appuis (s’appuyer au sol avec son bouclier ou son épée est autorisé),
En cas de perte de l’arme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.