Mesures face à l’épidémie du COVID-19

Chers dirigeants, chers combattants,

Les mesures de fermetures des établissements scolaires annoncées par le Président de la République jeudi 12 mars ne touchent pas la tenue des entraînements sportifs. A ce niveau, même si de nombreuses fédérations sportives délégataires ont pris la décision de suspendre TOUTES leurs activités (compétitions, stages et entraînements), nous laissons cette responsabilité aux associations qui doivent par ailleurs gérer avec les contraintes locales (éventuelles fermetures des salles de sport municipales).

Au niveau national, la prochaine compétition de MSF est le Tournoi de Chartreuse, qui se tiendra les 25 et 26 avril prochain. A ce jour, et après discussion avec les organisateurs, il nous semble prématuré de décider d’une annulation. Nous aviserons dans quelques semaines, en fonction de l’évolution de la situation et des consignes transmises par l’État.

Au niveau international, nous venons d’apprendre l’annulation des Championnats du Monde IFMSF, auxquels 22 combattants français devaient concourir les 28 et 29 mars prochain. La gouvernement Biélorusse a décidé aujourd’hui d’interdire tout rassemblement d’ampleur internationale (cf. http://minzdrav.gov.by/ru/sobytiya/o-provedenii-massovykh-meropriyatiy-v-respublike-belarus-/). L’IFMSF envisage de déplacer la compétition à l’été 2020.

La Fédération France Modern Sword Fighting appelle les clubs à participer à l’effort collectif visant à ralentir la propagation de ce coronavirus dans la société. Les équipements collectifs notamment peuvent être des vecteurs de la maladie. Soyez vigilants à désinfecter régulièrement les protections, et en premier lieu les mousses des casques. Proposez à vos pratiquants du gel hydroalcoolique à leur arrivée au gymnase et en repartant. D’une manière générale, rappelez et faites appliquer les recommandations sanitaires des autorités :

Sportivement,

Guillaume Andrieux

Président de la FFMSF

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.