Les arbitres français

Sans arbitres, pas de compétition !

Chaque événement sportif organisé par la FFMSF est l’occasion pour Romain Picot, responsable national de l’arbitrage, de former, évaluer et certifier de nouveaux arbitres.

L’ARBITRAGE EN TROIS DEGRÉS

  • DEGRÉ 3 : « juge »

Le juge est positionné à un coin de la lice et compte les touches portées sur le combattant dont il a la charge. Dans les combats aux points, il avertit l’arbitre par une gestuelle codifiée quand il a compté le nombre de points maximal.
Sur ordre de l’arbitre, il lui communique son résultat.
Il y a 4 juges par lice.
Le juge jeunesse ne peut arbitrer que les catégories d’âge inférieures à la sienne.

  • DEGRÉ 2 : « arbitre »

L’arbitre a en charge une lice. Il contrôle les combattants, donne les ordres, juge de la validité des coups et annonce les résultats après avoir consulté les juges officiants sur sa lice.
Il est assisté par le marqueur dans la gestion du planning des combats.
L’arbitre jeunesse ne peut arbitrer que les catégories d’âge inférieures à la sienne.

  • DEGRÉ 1 : « arbitre en chef »

L’arbitre en chef a en charge le déroulement d’une compétition.
Il désigne et contrôle les arbitres et juges.
Il gère les réclamations.
Il est assisté par le secrétaire de la compétition dans la gestion des plannings des combats.
Le degré 1 n’est accessible qu’aux personnes majeurs


LES ARBITRES FRANÇAIS

Alexander Vasilev, responsable des arbitres pour l’IFMSF, a tenu une session de formation d’arbitres en juin 2018, à l’occasion du Tournoi du Marchidial. Cela a permis la validation sept nouveaux degrés 3 internationaux, plus quelques arbitres jeunesses degrés 3 nationaux.

Alexander Vasilev au milieu des arbitres stagiaires.

En janvier 2019, sur le Tournoi d’Hiver, Romain Picot a poursuivit le travail de formation et a validé de nouveau degrés 3 et surtout les premiers degrés 2 français, en mesure de gérer une lice de A à Z.


NOS ARBITRES INTERNATIONAUX

Si nous avions déjà plusieurs degré 3 reconnus par l’IFMSF, nous avons profité des Championnats du Monde 2019 de Modern Sword Fighting pour présenter Romain Picot à l’examen du degré 2 IFMSF.

Romain a été mis en situation sur une compétition de triathlon en tant qu’arbitre de lice, puis en tant qu’arbitre de touche sur les mêlées, chose qu’il avait déjà fait l’année dernière.

A noter qu’il avait aussi officié en tant qu’arbitre sur un tournoi international en Pologne à l’automne 2018.

Romain Picot et ses collègues arbitres IFMSF.
Romain Picot (2e à gauche) avec quelques collègues juges lors des combats de mêlées aux Championnats du Monde IFMSF 2019.

A l’issue de la compétition, nous avons eu le plaisir d’apprendre que Romain était validé ! Il devient le premier arbitre IFMSF français. Bravo !

Le prochain Tournoi du Marchidial, en juin 2019, sera l’occasion de mettre en situation des juges et arbitres stagiaires. Si vous souhaitez devenir arbitre, manifestez vous en envoyant un courriel à .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.