4e place pour la France aux Championnats d’Europe IFMSF

Ca y est, la compétition est terminée et la délégation française est rentrée.

Notre premier objectif, défendre notre troisième place acquise l’année dernière, n’est pas atteint : la Moldavie nous passe devant pour 1,34 points seulement… Mais il faut relativiser ce constat : nous revenons cette année avec beaucoup plus de podiums que l’an dernier, nos combattants ont été extraordinaires et les deux autres objectifs que nous nous étions fixés sont amplement remplis.

Résultats

En duel épée / bouclier, catégorie poussins filles, Emye Glaise gagne l’or. Soyons honnête en relevant qu’elle était seule dans sa catégorie… Les organisateurs l’ont donc fait combattre chez les benjamins en triathlon, afin qu’elle ait tout de même des combats. Et là surprise, Emye atteint la finale et se hisse à la deuxième marche du podium ! Cette médaille d’argent dans une catégorie supérieure à la sienne et dans une discipline sportive sur laquelle son entraîneur n’avait pas axé sa préparation a une valeur bien plus importante à nos yeux.

 

En triathlon, catégorie minimes garçons, Tristan Assailly remporte le bronze.

 

En duel sabre, catégorie minimes garçons, Tristan Assailly obtient une 4e place honorifique. L’arbitre des combats a été impressionné par notre sportif et ne comprend toujours pas pourquoi Tristan a failli si prêt du podium, alors qu’il avait battu le champion en phase de poule.

 

En duel sabre, catégorie cadets garçons, Raphaël Gignac décroche le bronze.

 

En duel sabre / bocle, catégorie seniors hommes, Yoan Gignac remporte le bronze et Romain Picot l’argent.

 

En combat de mêlée, catégorie poussins, intégrés dans une équipe composée de combattants russes venant de différents clubs, Antonin Denet et Emye Glaise remportent le bronze.

 

En combat de mêlée, catégorie minimes, avec trois autres combattants russes (Ivan Mironov, Dmitry Sotov et Nikita Ponomarenko), Tristan Assailly, Jules Charles et Lukas Maffre remportent l’or. Belle performance de ce groupe, qui a très bien fonctionné ensemble et dans lequel nos Français ont fait leur part du boulot, terminant certaines manches en 1 contre 1, ou rapportant le drapeau adverse. L’entraîneur russe, Igor Maltsev, nous a proposé d’aligner la même équipe l’an prochain.

 

En combat de mêlée, catégorie cadet, dans une équipe internationale (Russie, Pologne, France, Ukraine), Raphaël Gignac remporte le bronze.

 

Malheureusement pour eux, trois combattants de l’équipe reviennent sans médaille : Crystal Cazaucurt-Baratier, Martin Abry-Durand, Guillaume Andrieux. Nous espérons qu’ils auront plus de réussite une prochaine fois !

 

Classement

Ce sont donc 11,96 points que ces différents podiums rapportent à la délégation française. Pas loin de la Moldavie, troisième avec 13,3 points, mais talonné aussi par la Lettonie avec 10 points.

 

1. Russie
2. Ukraine
3. Moldavie
4. France
5. Lettonie
6. Pologne
7. Biélorussie
8. Royaume-Uni
9. Autriche
10. Israël
11. Pays-Bas

 

L’équipe de France entourée des officiels de l’International Federation of Modern Sword Fighting : Alexander Vasilev, responsable de l’arbitrage, Maciej Ryszkiewicz, Vice-président, Ekaterina Pleshakova, secrétaire et traductrice russe-français, Maria Davidova, Présidente de l’IFMSF.

 

La FFMSF remercie vivement les combattants pour leur engagement dans la compétition, les parents accompagnateurs (Anne Denet et Sandrine Maffre) pour leur disponibilité, les seniors pour leur investissement auprès des jeunes et les entraîneurs des clubs pour offrir à la France de si bons sportifs.

Maintenant à tous de reprendre le chemin des entraînements : mars 2019 est très proche…

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.