200 enfants découvrent le MSF à Saint Dizier

Samedi 18 et dimanche 19 mars 2017, non moins de 200 enfants de 3 à 15 ans ont découvert le Modern Sword Fighting, Parc du Jard, à Saint Dizier (52).

Alors qu’à quelques mètres de là se déroulait le Championnat de France de Béhourd, la FFMSF avait installé une lice « soft » pour que les enfants se prennent au jeu du combat à l’épée bouclier. Malgré une météo plutôt mauvaise, faite de vent, de pluie et de froid, aussi bien les tribunes côté Béhourd que notre lice n’ont pas désempli.

Le samedi après-midi a surtout été consacré à la découverte des duels : épée / bouclier, épée / bocle, et épée deux mains.

Dimanche, la météo étant légèrement meilleure, nous avons pu installer notre stand, exposant fièrement le trophée rapporté une semaine plus tôt des Championnats d’Europe à Minsk.

Et nous avons été submergés de familles et d’enfants tout au long de la journée.

A un tel point que nous avons dû organiser des 6 contre 6 (le maximum que nous permettait notre matériel) de façon industrielle : 5 manches et on change les 12 combattants !

Régulièrement, nous présentions le Modern Sword Fighting au public, insistant sur le fait qu’il faut maintenant que l’activité s’installe durablement dans un club bragard.

D’ailleurs, des contacts ont été pris le jour même, et nous avons reçu des demandes d’information le lendemain. Et puis, franchement, quand on reçoit un tel message, ça donne envie de refaire ce genre d’animation et de voir naître des clubs un peu partout en France :

« Bonjour je voudrais vous remercier, grâce a vous j’ai découvert un sport génial mais malheureusement il n’y a pas de club proche de chez moi à Saint-Dizier.« 

Message à tous les Bragards et autres Haut-Marnais : prenez contact avec la FFMSF, nous pouvons vous aider à lancer le Modern Sword Fighting par la création d’un club ou d’une nouvelle section dans une association existante.

Un grand merci à Edouard Eme et la Fédération Française de Béhourd pour leur invitation à cet événement. Nous espérons que c’est un club local qui pourra, l’an prochain, pleinement animer une lice soft à côté de la lice béhourd.

Merci aussi à Yoan Gignac, combattant du club « Les Ecuyers du Marchidial », pour sa participation à l’animation de la lice tout le long du weekend.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.